Peine de mort, prison, bracelet électronique... À qui profite la peine ?

le
3
Si la pénalité est dissuasive, elle l'est avant tout aux yeux des gens dits honnêtes qui, parce qu'ils se croient, à tort ou à raison, bien insérés, redoutent la sanction pénale, selon Tony Ferri.
Si la pénalité est dissuasive, elle l'est avant tout aux yeux des gens dits honnêtes qui, parce qu'ils se croient, à tort ou à raison, bien insérés, redoutent la sanction pénale, selon Tony Ferri.

Dans Le Pouvoir de punir, publié aux éditions L'Harmattan, Tony Ferri, philosophe et conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation (CPIP), revient longuement sur le sens de la peine. De la peine de mort à la prison, l'auteur explique les raisons qui poussent un juge à prononcer des sanctions. Selon lui, loin d'agir véritablement sur la délinquance, la peine permet surtout à un système de prospérer. Le pouvoir s'en sert pour assouvir sa domination, les acteurs du monde économique en profitent pour faire de la sécurité un commerce. Face au changement de dogme imposé par la réforme pénale de Christiane Taubira, qui veut imposer "l'enfermement dehors" comme principal mode de sanction, c'est, selon Toni Ferri, la classe politique tout entière qui peine à penser la peine. Interview. Le Point.fr : "Réprimer le mal par le mal", "effet de décontamination sociale", "endettement vis à vis de la société"... Le discours que l'on a entendu contre la réforme pénale de Christiane Taubira est quasiment identique à celui qui prévalait à l'époque de la peine de mort en France. Qu'est-ce que cela signifie ?Tony Ferri : En effet, les critiques que l'on entend aujourd'hui sont presque exclusivement les mêmes que celles qui étaient jadis adressées contre l'abolition de la peine de mort ou l'abolition de l'esclavage. D'où une éternelle rengaine : si vous supprimez les prisons, il en résultera une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le lundi 11 aout 2014 à 17:35

    l'éducation familiale a perdu de son sens de part les origines très diverses: religieuse ,sociales,géographique de quelques 5 a 6 millions de français récents c'est à dire de 1 ou deux générations.TOUS LES PARENTS DE MINEURS INTERPELLÉS DEVRAIENT PASSER AUX TRIBUNAL ILS SONT SELON LA LOI FRANÇAISE RESPONSABLES DE LEURS ENFANTS

  • M1531771 le lundi 11 aout 2014 à 14:26

    PAs aux victimes, ça c'est certains...On ne se remet vraiment jamais d'une agression, d'un cambriolage ou autre...jamais !

  • j.delan le lundi 11 aout 2014 à 12:59

    La peine " profite" aux victimes car seuls les voyous et délinquants donnent la peine de mort (Allo Marseille..........) et cela parce que la république ne veut ou ne sait protéger.