Pédophilie à Rennes : l'ex-compagne du prof avait alerté l'Éducation nationale

le , mis à jour le
0
L'ex-compagne du professeur de sport, interrogée par BFM TV.
L'ex-compagne du professeur de sport, interrogée par BFM TV.

L'ex-compagne du professeur d'EPS d'Orgères (académie de Rennes), suspendu le 31 mars dernier et qui avait été condamné en 2006 à deux années de prison avec sursis pour détention d'images à caractère pédopornographique, s'est exprimé devant la caméra de BFM TV. Son ancien compagnon continuait d'enseigner au collège, alors qu'il avait également été mis en examen pour agression sexuelle sur mineur en 2011, après la plainte de son fils pour abus sexuel.Gwen, qui est la mère de cet enfant, a fait part à BFM TV de ses tentatives d'alerter le ministère de l'Éducation nationale et les autorités, sans jamais avoir été entendue. En 2006, "sidérée", dit-elle, par l'absence de toute mesure disciplinaire suite à la première condamnation de son ex-compagnon, elle s'adresse au ministère : "Je souhaitais rester anonyme mais j'ai dit que j'avais la condamnation. On m'a répondu que le document ne mentionnait pas l'interdiction de côtoyer des enfants donc que mon combat ne menait à rien."Dénonciations sans suitePuis en 2011, après la plainte déposée par son fils et alors que l'homme est mis en examen pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans, dans un cadre familial et placé sous contrôle judiciaire, elle refait deux dénonciations anonymes, qui n'aboutissent pas davantage.Il faudra attendre que l'information remonte au ministère par le biais de la Peep (Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public) pour que des mesures...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant