Pauvreté : le Secours catholique donne une leçon aux politiques

le
2
Un membre du Secours catholique le 31 décembre 2004 devant l'église Saint-Sulpice à Paris.
Un membre du Secours catholique le 31 décembre 2004 devant l'église Saint-Sulpice à Paris.

Faites le test. Lorsque vous pensez "pauvreté", vous imaginez des gens à la rue, dormant dans des halls d'immeuble ou sur des matelas de fortune. Ou bien vous pensez aux migrants de feu la Jungle de Calais. Il ne s'agit là que de la partie émergée de l'iceberg : sur 9 millions de pauvres en France, 150 000 "seulement" sont à la rue. Les autres sont invisibles. La pauvreté est sortie des radars politiques et des promesses. "Aucun candidat à la présidentielle n'oserait plus promettre zéro SDF pour la fin de son mandat", analyse Laurent Seux, directeur France-Europe du Secours catholique.

L'institution, qui publie ce jeudi son traditionnel rapport annuel statistique, a décidé d'interpeller les candidats à la primaire de la droite et du centre. Tous les candidats ont reçu le rapport accompagné d'un courrier de Véronique Fayet, présidente du Secours catholique, qui déplore que "malgré les politiques mises en place depuis dix ans, la pauvreté n'a pas reculé en France. Quand tant de personnes souffrent de la pauvreté, la société tout entière se fracture." Étrange paradoxe : la question de la pauvreté semble sortie des débats politiques alors qu'elle n'a jamais autant pesé sur les scrutins.

Avec 1 463 000 personnes aidées en 2015, le Secours catholique dispose aujourd'hui d'une base de données statistique approfondie pour dresser une cartographie de la pauvreté du pays. Son rapport est riche...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor il y a 7 mois

    Vous pouvez ajouter aux gosses de riches tous ces Français assistés qui se maintiennent volontairement au chomage surtout dans les campagnes. L'un d'entre eux m'a expliqué : un poulailler, un peu de travail au noir, les allocs, les réductions edf gaz et autres, "va vaut pas le coup d'allez travailler" ...! Bienvenue en pays communiste .

  • M2088646 il y a 7 mois

    Moi j'ai une proposition pour révolutionner tout le système français, et si on donnait vraiment l'argent à ceux qui sont dans le besoin ! (pour se nourrir, se loger etc...) afin qu'ils aient une vie décente et non pas donner le RSA à tout va notemment je pense aux gosses de riches qui vivent chez leurs parents et donc ont 500 euros d'argents de poches ! la réforme : prendre en compte les revenus du foyer !! et reverser l'argent au gens dans le besoin....