Passée de l'UMP au FN, Fatima Allaoui a la mémoire courte

le
1
Fatima Allaoui siègera avec le FN au conseil régional de Languedoc-Roussillon.
Fatima Allaoui siègera avec le FN au conseil régional de Languedoc-Roussillon.

C'est ce que l'on appelle poliment une volte-face. La conseillère régionale de Languedoc-Roussillon Fatima Allaoui, qui vient de rejoindre le Front national pour siéger sous sa banderole, apparaît sur une photo republiée par le Midi Libre, tournée lors d'une manifestation peu après les dernières municipales à Béziers. La conseillère régionale y porte une banderole "Non au FN", alors que Robert Ménard, soutenu par le parti d'extrême-droite, venait de faire son entrée à la mairie. La photo avait alors été publiée par le blog local Le petit chameau à lunettes.Secrétaire nationale de l'UMP pendant trois joursFatima Allaoui avait également participé activement à une réunion anti-Ménard, intitulée "Les loups sont entrés dans Béziers", rappelle le quotidien régional.La Biterroise avait été démise lundi de ses fonctions de secrétaire nationale de l'UMP, seulement trois jours après sa nomination, en raison de son adhésion au SIEL, un microparti d'extrême-droite allié au Front national.Fatima Allaoui, à la mémoire décidément courte, avait exprimé en juin dans l'hebdomadaire montpelliérain Jeudi tout son opinion sur Robert Ménard et sur les transferts de l'UMP vers le FN : "Il m'a proposé d'être sur sa liste, mais comme je ne suis pas née de la dernière pluie, je lui ai retourné la proposition. Il est charmant au demeurant, mais naïf en politique. Si un membre de l'UMP va sur sa liste, il ne sera plus UMP car exclu,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le dimanche 21 déc 2014 à 06:32

    la porosité entre ces deux partis frères est si importante que par conviction ou opportunisme certains passent d'un à l'autre sans aucune difficulté ..