Parti radical : des inscriptions de force sur la liste des adhérents ?

le
1
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Le Parti radical veut des adhérents, et est prêt à les recruter de force. C'est en tout cas ce qu'assure Le Lab d'Europe 1 qui révèle que plusieurs personnes ont été inscrites de force sur la liste des adhérents du parti. "J'ai été informée le 10 juin 2014 que je suis adhérente du Parti radical depuis 2013. (...) J'affirme que cette adhésion n'est pas de mon fait et s'est faite à mon insu et sans mon accord", écrit une jeune femme résidant à La Seyne-sur-Mer dans une lettre obtenue par le site internet.

L'adhérente contrainte précise que les informations utilisées pour son inscription, notamment sa date de naissance, son adresse e-mail, sont "fantaisistes" et qu'elle n'a "jamais été contactée par un membre ou dirigeant" du parti politique. Elle affirme par ailleurs "ne pas savoir par qui et comment" son adhésion forcée a été payée. Et la jeune femme de finalement demander que son "adhésion soit annulée" et son nom, "retiré des fichiers".

Les listes gonflées avec des nourrissons

Le Lab fait état d'autres personnes dans le même cas. Ces derniers auraient reçu des courriels du Parti radical leur indiquant qu'ils sont adhérents depuis deux ans. Le site d'investigation Mediapart a par ailleurs assuré il y a quelques jours que des nourrissons et des centenaires gonflaient les adhésions de la principale composante de l'Union des démocrates et des indépendants (UDI).

Les informations révélées par ces deux sites internet ne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.delan le dimanche 22 juin 2014 à 12:26

    Pitoyable, de plus en plus PITOYABLE ce milieu de la politique, et ils s'étonnent, sont "scandalisés" par les scores du FN : ils font TOUT pour le faire monter, puis prendront des airs effarouchés