Parisot-Benchellali : en croisade contre le djihad

le
0
Laurence Parisot et Mourad Benchellali, partenaires de la réinsertion des jeunes, pour lutter contre le djihad.
Laurence Parisot et Mourad Benchellali, partenaires de la réinsertion des jeunes, pour lutter contre le djihad.

Mourad Benchellali et Laurence Parisot n'avaient a priori aucune raison de se rencontrer. Mais elle l'a entendu à l'automne dernier, bien avant les attentats de janvier, parler à la radio de sa croisade contre le djihad. L'ancienne patronne du Medef s'est aussitôt plongée dans Voyage vers l'enfer, le livre où le gamin de la banlieue de Lyon raconte le cauchemar de son parcours, "le récit incroyable de cette tranche de vie entre Vénissieux et Guantánamo". Interpellée par l'histoire de ce jeune homme, embarqué en Afghanistan à l'âge de 19 ans avant de finir dans les geôles du camp de détention américain, et qui va aujourd'hui à la rencontre des jeunes des cités pour les dissuader de prendre la route de la Syrie, elle a décidé de s'intéresser à sa cause. C'est ainsi que Laurence Parisot a rencontré Mourad Benchellali.Les deux se sont retrouvés à déjeuner à Paris en octobre 2014. "On s'est bien entendus, on s'est aperçus qu'on partageait des valeurs communes, notamment sur le diagnostic du départ de ces jeunes", confie Benchellali. "C'est une rencontre que je n'avais pas imaginée", reconnaît de son côté l'actuelle vice-présidente de l'Ifop, qui n'a pas hésité à lui proposer ses services. Benchellali l'a prise aux mots : "Venez nous soutenir sur le terrain !" L'invitation était lancée."Amitié réciproque"Aux Minguettes, mercredi, entre une rencontre avec la régie de quartier, une visite à l'épicerie solidaire, un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant