Paris veut encore croire à l'option diplomatique en Ukraine

le
0
FRANÇOIS HOLLANDE VEUT ENCORE CROIRE À L'OPTION DIPLOMATIQUE EN UKRAINE
FRANÇOIS HOLLANDE VEUT ENCORE CROIRE À L'OPTION DIPLOMATIQUE EN UKRAINE

PARIS (Reuters) - L'option diplomatique en Ukraine, théâtre potentiel d'une "guerre totale", ne peut pas être prolongée indéfiniment, a déclaré jeudi François Hollande, tout en écartant pour l'heure toute livraison d'armes aux forces ukrainiennes.

"On est passé en quelques mois de ce qui était un différend à un conflit et d'un conflit à la guerre", a déclaré le chef de l'Etat français lors d'une conférence de presse à l'Elysée.

"Il y a à partir d'aujourd'hui deux options: soit on rentre dans une logique qui consiste à armer les protagonistes puisque les uns le font, les Russes par rapport aux séparatistes", a-t-il dit.

"Et puis il y a une autre option, elle n'est pas sûre de réussir mais si elle n'est pas tentée nous ne le saurons jamais, c'est l'option de la diplomatie, de la négociation, elle ne peut pas être prolongée indéfiniment", a-t-il ajouté, à quelques heures de son départ pour Kiev où il doit avec Angela Merkel présenter une nouvelle proposition de sortie de crise.

Interrogé sur une éventuelle livraison d'armes aux forces ukrainiennes à l'heure où débat est lancé aux Etats-Unis, François Hollande a répondu: "La France ne rentre pas dans le débat de la fourniture des armes".

Il a par ailleurs répété que la France n'était pas favorable à l'entrée de l'Ukraine dans l'Otan.

Conclu en septembre sous l'égide de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), l'accord de Minsk, qui prévoyait entre autres un cessez-le-feu immédiat et le départ des "groupes armés illégaux", n'a pratiquement jamais été respecté. Une nouvelle tentative diplomatique en vue d'obtenir un cessez-le-feu s'est soldée par un échec samedi dernier à Minsk.

"Nous sommes dans la guerre et dans une guerre qui peut être totale", a dit François Hollande.

(Marine Pennetier avec Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant