Paris : une nouvelle version de la tour Triangle à l'étude

le
0

La mairie de Paris et le promoteur Unibail planchent sur de nouvelles propositions pour le projet de tour Triangle. Il s’agit d’augmenter la surface hors bureaux de l’immeuble pour rassembler une majorité favorable à cette construction.

Retoqué le 17 novembre dernier devant le conseil de Paris, le projet de tour Triangle pourrait bientôt refaire surface. Jeudi soir, l’adjoint de la maire de Paris en charge de l’urbanisme Jean-Louis Missika évoquait la possibilité de présenter devant les élus une nouvelle moûture dès le mois d’avril. La ville de Paris n’a cependant pas tardé à modérer l’enthousiasme de ce calendrier très rapide. Un porte-parole de la municipalité a ainsi rappelé qu’avant toute nouvelle présentation, il faudrait attendre la décision du tribunal administratif. La mairie de Paris avait en effet déposé dès le 18 novembre une «requête en annulation» pour faire reconnaître la nullité du vote au Conseil de Paris. Par ailleurs, le tribunal administratif de Paris a décidé vendredi de transmettre au Conseil d’Etat la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) du groupe UMP parisien, portant sur les modalités du vote à bulletin secret du Conseil de Paris, en novembre dernier. Selon l’entourage de NKM, «le délai d’examen par le Conseil d’Etat prendrait 3 mois et si cela passe aussi par le Conseil constitutionnel, ce sont 3 mois supplémentaires», ce qui devrait repousser d’autant le projet contesté.

Du côté d’Unibail-Rodamco, le spécialiste de l’immobilier commercial qui gère le projet, on reconnaît plancher sur une nouvelle copie qui doit être présentée à la Mairie courant février. Au centre des débats: quelle part des 88.000 mètres carrés de cette tour de 180 mètres sera affectée à autre chose que des bureaux? Selon un porte-parole du promoteur cette proportion n’était pas loin de 20% dans la première version et devrait encore augmenter. «Mais il s’agit pour nous de garantir l’équilibre économique du projet, financé à 100% sur fonds privés», rappelle cette source.

Retour d’un hôtel 4 étoiles

Il est notamment question d’agrandir les espaces prévus pour une crèche et un centre culturel ou d’installer une pépinière d’entreprises. Autre piste sérieusement envisagée: l’intégration d’un hôtel 4 étoiles. L’idée avait été évoquée dès l’origine pour le haut de la pyramide mais s’est rapidement révélé impossible à réaliser pour raisons de sécurité. Le sommet de la tour reste donc réservé à un belvédère et un espace de restauration ouvert au public tandis que l’hôtel serait installé dans les flancs du bâtiment

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant