Paris sale : si Eiffel voyait ça

le
0
Des touristes dégustent une glace sur l'esplanade du Trocadéro.
Des touristes dégustent une glace sur l'esplanade du Trocadéro.

Tout le monde sait qu'il s'agit du meilleur point de vue pour une photo souvenir. L'esplanade du Trocadéro ne désemplit pas en cette soirée d'août. L'attraction de la Dame de fer est telle que les visiteurs en oublient de regarder autour d'eux... ou plutôt à leurs pieds. Les dalles de marbre sont jonchées de résidus de nourriture que picorent allègrement des pigeons. Des canettes roulent sous les pas des passants. Les quatre nettoyages quotidiens effectués par deux agents de la Ville de Paris ne suffisent pas : les poubelles sont débordantes. Avec la chaleur, difficile d'échapper à l'odeur âcre qui flotte dans l'air.

Difficile aussi de s'extraire du vacarme assourdissant des cortèges de car déversant des hordes de touristes. La tour Eiffel, c'est aussi cela. Des kiosques de restauration rapide et leurs fausses glaces géantes en plastique sont installés sur l'esplanade. Les autorisations ont été délivrées par le palais de Chaillot. Amusant lorsqu'on sait que ce même bâtiment abrite la Cité de l'architecture et du patrimoine... Hypnotisé par la dentelle de métal, personne ne remarque ce chef-d'oeuvre de l'Art déco.

Camions à pizzas et stands de beignets

Les environs sont victimes du succès planétaire de l'?uvre d'Eiffel : plus de 6,5 millions de visiteurs par an viennent s'y prendre en photo. Continuons la promenade. Les pelouses en contrebas sont bondées. Pour descendre les marches, il faut enjamber les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant