Paris redoute la victoire de l'extrême droite en Autriche

le
49
LA FRANCE CRAINT UNE VICTOIRE DE L'EXTRÊME DROITE EN AUTRICHE
LA FRANCE CRAINT UNE VICTOIRE DE L'EXTRÊME DROITE EN AUTRICHE

PARIS (Reuters) - Paris s'inquiète de l'élection présidentielle en Autriche qui pourrait déboucher sur une victoire du candidat du Parti de la liberté (FPÖ, extrême droite), a rapporté mercredi le porte-parole du gouvernement français, Stéphane Le Foll.

Le second tour de scrutin, dimanche prochain, devrait sceller la victoire de Norbert Hofer, arrivé largement en tête au premier tour avec 35% des suffrages, après une campagne centrée sur la crise migratoire.

Le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, a fait part de sa préoccupation à ce sujet lors du conseil des ministres à l'Elysée.

"Le ministre des Affaires étrangères a été assez inquiet sur les résultats possibles de cette élection présidentielle", a déclaré Stéphane le Foll devant la presse.

Face à la crise des migrants qui affluent aux portes de l'Union européenne, la France veut "trouver avec l'Allemagne, en Europe, des solutions à ces mouvements migratoires, les organiser, les cadrer et éviter que l'Europe ne puisse pas les maîtriser", a-t-il ajouté.

Le nouveau chancelier autrichien, Christian Kern, a déclaré que le Parti social-démocrate (SPÖ) dont il est issu préférait continuer à gouverner avec les conservateurs sans toutefois exclure de nouer un jour une alliance avec le FPÖ.

Désigné à la tête du gouvernement de coalition, Christian Kern juge que le refus de s'associer au niveau national à la formation eurosceptique et anti-islam du candidat à la présidentielle Norbert Hofer était "obsolète".

Le SPÖ et le parti populaire (ÖVP) ont dominé la vie politique autrichienne depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale mais, pour Christian Kern, il faut en finir avec le malaise politique qui a favorisé la montée de l'extrême droite en Autriche.

Le SPÖ et le FPÖ coopèrent déjà à la tête de certaines villes et provinces autrichiennes mais le chancelier démissionnaire Werner Faymann s'est toujours catégoriquement opposé à une telle alliance au niveau fédéral.

(Elizabeth Pineau et Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pike71 il y a 7 mois

    En quoi un gouvernement peut donner son avis sur un résultat potentiel d'une élection, quel que soit la tendance et les sondages du réalisés dans le pays? C'est de l'ingérance, c'est déplacé. Messieurs les élus vous etes des salariés de la République alors il est grand temps de vous occuper de la France.

  • Alananas il y a 7 mois

    " Cette montée de la médiocrité est inquiétante." J'imagine que vous parlez des socialistes.

  • serge537 il y a 7 mois

    la façon dont l europe est gouvernée me rappel 1936 des incapables myope surtout en france de plus nous avons ici un etalon avec porcinet

  • M7097610 il y a 7 mois

    aujourd'hui, c'est un échec de l'organisation à la française, c'est à dire jacobine.

  • floalain il y a 7 mois

    Ça va donner des idées aux Français pour 2017.

  • M7097610 il y a 7 mois

    l'Europe sera un succès si elle est gérée comme la suisse gère ses cantons et sa diversité linguistique

  • M7097610 il y a 7 mois

    oui M3634 mais ils sont minoritaires pour l'instant

  • M363422 il y a 7 mois

    Heureusement à Budapest, les hongrois découvrant ce qui est ORban, ce que sont ses méthodes, ses ob jectifs, sont descendus à plusieurs reprises et de plus en plus nombreux, dans les rues, pour dénoncer son populisme et son nationalisme bornés et exprimer leur désir d’Europe.

  • M363422 il y a 7 mois

    Ce n’est pas seulement la France qui « redoute la victoire… » c’est toute l’Europe. Car il faut s’inquiéter de cette montée un peu partout, et pas seulement en Europe, de ce courant xénophobe, raciste, en totale contradiction avec les valeurs qui fondent l’Europe. C’est aussi un Trump aux USA, un Erdogan en Turquie, certains candidats aux primaires de la droite en France. Cette montée de la médiocrité est inquiétante.

  • pepitobo il y a 7 mois

    pourquoi redouter la victoire des patriotes??? sans doute parcequ'elle en préfigure d'autres!