Paris Plages : sous les pavés, l'ardoise !

le , mis à jour le
4
La chambre régionale des comptes d'Île-de-France se prépare à publier un rapport au vitriol sur la gestion de Paris Plages.
La chambre régionale des comptes d'Île-de-France se prépare à publier un rapport au vitriol sur la gestion de Paris Plages.

Cinq mille tonnes de sable normand. L'été venu, les berges de la Seine se transforment en plages géantes. Une idée de Bertrand Delanoë, le prédécesseur d'Anne Hidalgo, qui souhaitait « rendre cet espace urbain au citoyen » et « créer ainsi, gratuitement, un moment de convivialité » pour ceux qui « sont privés de vacances ». Quatorze ans que ça dure ! Forte de son succès, l'opération Paris Plages est désormais étendue au bassin de la Villette, l'un des quartiers les plus populaires de la capitale. Mais un rapport encore confidentiel de la Chambre régionale des comptes d'Île-de-France (CRC d'IDF), que Le Point.fr s'est procuré, pourrait bien écorner l'image de cet événement festif. Les magistrats soulèvent « de sérieux dysfonctionnements » et des « défaillances » dans la « gestion administrative et financière » de Paris Plages. Coûts réels sous-estimés, irrégularités dans la mise en oeuvre des partenariats, factures réglées avec plusieurs mois de retard... La liste des griefs est longue.

« Les évaluations financières diffusées à la presse et au conseil de Paris ne correspondent (...) ni aux dépenses réalisées par les directions pour l'organisation de l'opération, ni au montant des partenariats obtenus », relève la Cour des comptes dans son rapport. Pour faire simple, les équipes d'Anne Hidalgo minorent les dépenses engagées pour Paris Plages auprès des élus de Paris, et des journalistes. Elles...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le jeudi 10 déc 2015 à 08:22

    5000 tonnes de sable transporté en camion : bonjour l'écologie

  • M8252219 le jeudi 10 déc 2015 à 07:45

    La vie est belle en socialité, on a les futilités, le clientélisme mais pas l'essentiel du travail pour les chômeurs et un meilleur avenir pour la France.

  • M415325 le jeudi 10 déc 2015 à 06:55

    À qui profite financièrement cette manifestation ?????!!!!!

  • M415325 le jeudi 10 déc 2015 à 06:54

    Et qui embauche les commissions ?????????!!!