Paris n'a pas encore décidé de frapper l'EI en Syrie, dit Fabius

le , mis à jour à 10:05
15
PARIS N'A PAS ENCORE DÉCIDÉ DE FRAPPER L'EI EN SYRIE
PARIS N'A PAS ENCORE DÉCIDÉ DE FRAPPER L'EI EN SYRIE

PARIS (Reuters) - La France a effectué cette semaine deux séries de vols de reconnaissance en Syrie mais n'a pas encore décidé de frapper l'organisation de l'Etat islamique (EI) sur le territoire syrien, a déclaré vendredi Laurent Fabius à BFM TV.

Le ministre des Affaires étrangères a précisé que cette décision relevait du chef de l'Etat, François Hollande, et invoqué la légitime défense.

"Il y a eu déjà deux séries de vols", a-t-il dit. "Nous avons une certitude que Daech, depuis la Syrie, risque de menacer la France, et donc, au nom de la légitime défense (...) nous faisons des vols de reconnaissance."

"Quelles seront les conséquences qu'on en tirera ? On verra", a ajouté Laurent Fabius. "Les conséquences à tirer ne sont pas décidées."

François Hollande a annoncé lundi dernier, lors de sa conférence de presse de rentrée, sa décision d'effectuer des vols de reconnaissance en Syrie, où la France a refusé jusqu'ici d'intervenir pour ne pas favoriser le président syrien Bachar al Assad, dont elle souhaite le départ.

Laurent Fabius a réaffirmé que la "stratégie générale" de Paris vis-à-vis de la crise syrienne n'avait pas changé.

"Nous voulons une solution politique en Syrie, c'est-à-dire une transition où l'on ait à la fois des éléments du régime et l'opposition (...) Ce n'est pas facile à obtenir", a-t-il dit.

Il a réaffirmé que la France entendait discuter "avec tout le monde", y compris les Russes et les Iraniens, alliés de Bachar al Assad, d'une telle solution.

Il a précisé qu'il évoquerait la situation syrienne samedi avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, à l'occasion d'une conversation sur la question ukrainienne.

Laurent Fabius entend notamment avoir des éclaircissements sur la présence de soldats russes en Syrie.

"Il y a des indications en ce sens", a-t-il dit. "Il faut essayer de comprendre la finalité (...) S'il s'agit de défendre la base (russe) de Tartous, pourquoi pas. Mais s'il s'agit d'entrer dans un conflit ..."

Selon des sources libanaises, des soldats russes ont commencé à participer à des combats en Syrie pour défendre le régime de Bachar al Assad.

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le samedi 12 sept 2015 à 08:30

    Un pas en avant et deux en arrière, tout dans la com. et la dépense de l'argent du contribuable quand on émarge dans les sommets de l'état rien n'est trop beau et rien ne coûte trop cher.

  • charleco le vendredi 11 sept 2015 à 13:42

    Rappelez-vous ce sketch du regretté Raymond Devos : "Si la droite n'est pas capable d'assumer la catastrophe, la gauche va s'en emparer". Bravo Raymond, bien vu : nous y sommes.

  • dupon666 le vendredi 11 sept 2015 à 11:55

    le rafale c'est bien pour chasser le chameau au mali...pas trop pour virevolter au dessus de batteries de S300

  • dupon666 le vendredi 11 sept 2015 à 11:12

    Il ne faut pas perdre des rafales, sinon holland tombe au niveau de Dédé l'abeille !!!!!

  • M7034327 le vendredi 11 sept 2015 à 10:48

    D'un côté les russes et les iraniens font tout pour maintenir Basha Al Assad et armes le régime, tandis que nous les occidentaux, on arme et finance les rebelles et les milices pour qu'il parte. Sauf qu'aujourd'hui on se rend compte que dans les milices, y avait Daech et des intégristes. Pourquoi on ne lâche pas le morceau?? La Syrie n'est plus sous notre influence depuis des décennies, c'est sous influence russe depuis longtemps.

  • bearnhar le vendredi 11 sept 2015 à 10:45

    A force de " jouer " les docteur Folamour ils vont bien réussir à nous déclencher une vraie guerre. Mais eux ne seront pas mobilisés bien sur.

  • bearnhar le vendredi 11 sept 2015 à 10:43

    Des vols de reconnaissances, alors qu'ils voient ce qu'ils veulent avec les satellites quasi au cm près. Et puis, prévennez les bien avant, qu'ils aient le temps de prendre des boucliers humains.

  • dupon666 le vendredi 11 sept 2015 à 10:38

    y en a qui n'ont pas encore compris avec kadhafi...ils veulent remettre ça avec assad et avoir 10 millions de refugies

  • n.timsit le vendredi 11 sept 2015 à 10:37

    avec des rafales vieux de 30 ans

  • n.timsit le vendredi 11 sept 2015 à 10:36

    Attention , ne bombardez surtout pas les russes