Paris : des agents municipaux soupçonnés de radicalisation

le
3
Des services de la mairie de Paris font face à plusieurs cas de radicalisation, selon Le Parisien.
Des services de la mairie de Paris font face à plusieurs cas de radicalisation, selon Le Parisien.

Après la RATP ou encore l'aéroport de Roissy, c'est au tour de la mairie de Paris de faire face à des cas de radicalisation, révèle Le Parisien. Ils ont été abordés, à plusieurs reprises, par l'Observatoire de la laïcité. Cette cellule mise en place par Bertrand Delanoë en 2012, et réactivée depuis les attentats de janvier, se réunit désormais toutes les trois semaines.

Selon un de ses membres, cité par Le Parisien, « différentes directions de la ville ont été confrontées à des problèmes ». Parmi les services touchés, la jeunesse et les sports, mais aussi « les directions de propreté et de l'environnement, des espaces verts, de la protection et de la prévention », précise Fadila Mehal, conseillère de Paris UDI-MoDem et également membre de l'Observatoire de la laïcité.

Une femme voilée licenciée

Parmi les cas de radicalisation signalés, des salariés refusant de serrer la main à leur supérieure, car elle est une femme, la prière ou le port du voile sur le lieu de travail. « Les comportements qui nous ont été évoqués sont tout à fait inacceptables », reconnaît l'adjoint à la mairie de Paris chargé des ressources humaines, Emmanuel Grégoire. Il tient tout de même à relativiser les faits, puisque selon lui, « seuls cinq cas concrets » ont été remontés en un an. L'un d'eux a abouti à un licenciement, celui d'une femme qui refusait de retirer son voile.

Pour faire face à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jyth01 le samedi 28 nov 2015 à 16:06

    Grave le comportement des fonctionnaires socialistes, qui sont dans le rêve éveillé de l'intégration bisounours

  • 2445joye le samedi 28 nov 2015 à 16:04

    C'est une façon soft de combattre notre société, dont ils haïssent les valeurs et qui est confite d'angélisme à leur égard. Il n'y a que le FN qui offre un espoir ténu d'inverser la vapeur, s'il n'est pas trop tard.

  • M940878 le samedi 28 nov 2015 à 15:54

    ils sont partout et comme les bien-pensants socialistes favorisent leur embauche ....