Pantin : poignardées avant la finale

le
0
Voitures de police garées devant un commissariat de Bordeaux, le 8 février 2016. (Photo d'illustration).    
Voitures de police garées devant un commissariat de Bordeaux, le 8 février 2016. (Photo d'illustration).    

Le quartier des Courtillières, à Pantin, a connu une soirée mouvementée dimanche soir. Après la découverte du corps de deux femmes poignardées à mort, rue Lamartine, la police a investi les lieux et arrêté un homme, que plusieurs voisins accusent d'être l'auteur des faits. Près de quinze heures après le drame, les circonstances de ce double homicide restent encore très troubles. Selon Le Parisien, les victimes auraient été tuées avec un ciseau à bois.

Si l'agresseur présumé a été rapidement identifié, après avoir été désigné par un témoin direct de la scène « extrêmement choqué », les mobiles du tueur restent obscurs. Rien ne permet, pour le moment, de lier ce drame à un acte terroriste, a précisé le parquet, qui avance plutôt l'hypothèse d'un « geste de folie ». De fait, l'auteur des faits semble avoir donné plusieurs versions, très confuses, pour expliquer son passage à l'acte. Un représentant du parquet de Bobigny s'est déplacé sur les lieux, dès dimanche soir, tandis qu'un dispositif de sécurité était mis en place.

À ce stade, l'identité des deux victimes n'est pas connue. Pas plus que leur âge. Tout juste sait-on qu'elles étaient voisines et habitaient le quartier de longue date. Les secours, alertés vers 18 h 50, sont arrivés très rapidement après les faits. Ils ont tenté de ranimer les deux femmes. En vain.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant