Palmyre, la cité antique mutilée par l'organisation État islamique

le
0

Reprise aux mains de l’organisation État islamique, la ville de Palmyre garde les marques du passage des jihadistes. Au-delà des destructions de monuments de la cité antique, ce sont ses habitants qui ont payé le plus lourd tribut, forcés à fuir, emprisonnés ou exécutés... En atteste le charnier découvert par l’armée syrienne au nord de la ville.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant