Opéra de Paris : le scandale du syndicaliste fantôme

le
17
L'Opéra de Paris est de nouveau épinglé pour rémunérer un délégué syndical... inconnu au bataillon du personnel.
L'Opéra de Paris est de nouveau épinglé pour rémunérer un délégué syndical... inconnu au bataillon du personnel.

L'Opéra national de Paris verse 40 000 euros par an au syndicat Synptac-CGT pour indemniser un syndicaliste inconnu au bataillon du personnel de ce haut-lieu de la culture française. Son nom ne dit rien à personne : "Au standard, aucun numéro de téléphone interne ne mène à lui. Même la direction de l'établissement public avoue ignorer son existence", écrivent les journalistes du Parisien qui révèlent l'affaire. Il y a une semaine, le quotidien s'intéressait déjà aux dépenses téléphoniques d'un autre syndicaliste. Un hors forfait facturé 52 000 euros.

Situation gênante

Le Parisien a retrouvé la trace du syndicaliste fantôme. Patrice M. est le régisseur d'un théâtre d'une ville du centre-ouest de la France. Mais il est surtout le secrétaire général du Synpta... Cette situation plutôt gênante est décrite dans une note interne de l'Opéra de Paris datée de fin 2013. Il y est écrit que l'équivalent d'un temps plein est versé à la CGT sous la forme d'une "contribution" "aux fins de mandatement de M. Patrice M., salarié de la CGT". Un petit arrangement qui n'avait manqué de faire tiquer quelques salariés de cet organisme public. Fin 2013, un administrateur de l'Opéra avait signalé cette situation au parquet de Paris. Mais le signalement est resté sans suite.

Visiblement embarrassé, Patrick M. assure que si personne n'a jamais entendu parler de lui, "c'est parce que les gens...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 300CH le lundi 9 nov 2015 à 14:34

    CGT l'argent par les fenêtres. "expression est du regretté Thierry Le Luron". Y'a pas à dire... Chapeau les cégétistes !La plus belle image en matière de communication des gauc histes, les donneurs de leçons ! Il a urgence de mettre de l'ordre dans le financement des syndicats ! Bravo et qui contrôle quoi dans ce foutoir ? Celui qui a rédigé le chèque ou le versement ne s'est pas rendu compte? Et pourquoi aussi cet opéra verse des subventions alors qu'il est financé par des fonds publics?

  • 300CH le lundi 9 nov 2015 à 14:29

    Visiblement embarrassé, Patrick M. assure que si personne n'a jamais entendu parler de lui, "c'est parce que les gens ne sont pas curieux." ptdr, lol. 40000€ charges comprises. Cela fait plus de 20000€ net soit environ 2000€ par mois. Pour un employé 2000€ c'est un peu excessif ? surtout qu'il est énuméré par de la CGT (préfecture) et en + Patrice M. est le régisseur d'un théâtre d'une ville du centre-ouest de la France. DONC 3 SALAIRES "CGT + Opéra de Paris + THÉÂTRE du centre de la FRANCE

  • M415325 le lundi 9 nov 2015 à 14:28

    Scandale scandale la françe est mal barré

  • M8252219 le lundi 9 nov 2015 à 13:20

    Pas de commentaires possibles sur l’honnêteté du réceptionnaire( la CGT) de ce versement.

  • M8252219 le lundi 9 nov 2015 à 13:09

    L'Opéra de Paris est de nouveau épinglé pour rémunérer un délégué syndical... inconnu au bataillon du L'Opéra national de Paris verse 40 000 euros par an au syndicat Synptac-CGT pour indemniser un syndicaliste inconnu au bataillon du personnel de ce haut-lieu de la culture ?

  • M8252219 le lundi 9 nov 2015 à 12:46

    Il y a beaucoup de sujet délicats : nous pourrons bientot ne poster que sur la couleur des bonbons.

  • mary2776 le lundi 9 nov 2015 à 12:18

    il faut dissoudre la CGT, voilà très longtemps que je l'écris

  • mary2776 le lundi 9 nov 2015 à 12:17

    il faut dissoudre la CGT

  • glitzy le lundi 9 nov 2015 à 12:16

    Lâcheté des gouvernements successifs ET des tribunaux face à des syndicats qui utilisent à plein leur pouvoir de nuisance. Mais c'est le peuple qui le cautionne in fine en acceptant les fraudes et arrangements à tous les niveaux (sinon Balkany ne serait pas réélu, Sarkozy pas président de l'UMP, Cambadélis et Dray disparus de la circulation...).

  • kurki le lundi 9 nov 2015 à 12:09

    La CGT est un organisme Ma-fieu que le gouvernement (droite ou gauche, peu importe) aurait du dissoudre et interdire depuis longtemps !