"On n'a pas encore tout essayé pour faire baisser le chômage !", selon Louis Gallois (VIDEO)

le
9

Commerce mondial atone, endettement public record, retour de la croissance française, loi El Khomri amendée, reprise des investissements, taxation des entreprises : Louis Gallois, président du conseil de surveillance de PSA, réagit à l'actualité économique. Ecorama du 14 avril 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le vendredi 15 avr 2016 à 12:35

    ttt9 : il y a un taux de chomage largement acceptable, grosso modo aux alentours de 5%, j'estime qu'autour de ce taux nous sommes au plein emploi. Il ya donc pas mal de pays qui sont autour de ce taux, pas seulement le Luxembourg et la Suisse.

  • tttt9 le vendredi 15 avr 2016 à 12:00

    Grèce : 60% des jeunes connaissent le chômage.Espagne : 50%.France : 25%.Allemagne : 10%.

  • tttt9 le vendredi 15 avr 2016 à 11:58

    bearnhar : il n'y a pas bcp de pays au plein emploi malheureusement; il y a le Luxembourg et la Suisse.

  • xavib le jeudi 14 avr 2016 à 20:08

    Il est parcheminé le pauvre..... il me fait penser à Mitterrand à la fin de sa vie.

  • xavib le jeudi 14 avr 2016 à 20:07

    Il a quel âge Gallois ? Il ferait mieux de s'occuper du salut de son âme....au lieu d'essayer de défendre un système oligarchique à bout de souffle !!!

  • lorant21 le jeudi 14 avr 2016 à 16:02

    disons qu'on a essayé toutes les mauvaises solutions.. sous la pression des syndicats qui sont là pour défendre ceux qui ont un travail et pas ceux qui en cherchent.

  • pdidie12 le jeudi 14 avr 2016 à 14:14

    on attends les 12 millions pour donner notre pleine mesure!!

  • charleco le jeudi 14 avr 2016 à 14:05

    On n'a pas tout essayé : on a fit tout le contraire du bon sens.

  • bearnhar le jeudi 14 avr 2016 à 14:05

    C'te bonne blague !!! Nous devrions etre au quasi plein emploi comme les autres, alors c'est sur qu'on n'a pas tout essayé sinon il resterait à se pendre...