Omran, 5 ans : le visage de l'horreur de la guerre en Syrie

le
0
Omran Daqneesh, 5 ans, est devenu un symbole du massacre des civils à Alep en Syrie.
Omran Daqneesh, 5 ans, est devenu un symbole du massacre des civils à Alep en Syrie.

Sa photo fait le tour du monde depuis quelques heures. Omran Daqneesh, gamin d'Alep de 5 ans, est déposé sur le siège d'une ambulance, les yeux bouffis et le visage recouvert de sang et de poussière. L'enfant semble complètement perdu, mais ne pleure pas. En état de choc. Le regard dans le vide, comme si la scène était une routine à Alep. Une vidéo prise par le centre des médias d'Alep montre un urgentiste qui l'extrait des décombres d'un bâtiment et le dépose dans une ambulance. Omran se touche la tête, regarde sa main tachée de sang et l'essuie machinalement sur le siège. Quelques minutes plus tôt, un avion russe ou du régime d'Assad a une fois de plus frappé le quartier de Qaterji à Alep. La vidéo a été partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux.

D'après le Telegraph

, quatre autres enfants, une femme et deux jeunes hommes ont été blessés dans les explosions. Omran a été transporté à l'hôpital M10, frappé à plusieurs reprises par des raids aériens. Des médecins l'ont soigné, nettoyé. Le petit garçon est sorti de l'hôpital dans la nuit avec un bandage sur la tête comme le montre une autre photo prise sur place. Selon le personnel hospitalier, environ 12 enfants de moins de 15 ans blessés ont été accueillis dans la même soirée.

À Alep, le quotidien des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant