Omar m'a pas tuer

le
6
La fameuse inscription incriminant le jardinier. Lors du procès en révision, les experts avaient établi que ce n'était pas Ghislaine Marchal qui en était l'auteur.
La fameuse inscription incriminant le jardinier. Lors du procès en révision, les experts avaient établi que ce n'était pas Ghislaine Marchal qui en était l'auteur.

Si les faits n'étaient pas graves, si la pauvre Ghislaine Marchal n'avait pas été odieusement assassinée en 1991 à Mougins, alors la dépêche qui est tombée cette nuit et qui a été relayée sans arrêt sur la Toile serait à mourir aussi. Mais de rire. Où l'on apprend que des empreintes génétiques qui ont été relevées et ne sont pas celles du jardinier Omar Raddad permettraient clairement d'identifier un nouveau suspect. Donc de l'interpeller au plus vite...

On croit rêver, ou plutôt cauchemarder. Quel est l'intérêt de cette annonce ? Imaginons que je sois le meurtrier ? je le jure : ce n'est pas moi ! ? et que je vive tranquillement depuis un quart de siècle sans avoir éveillé le moindre soupçon. Je ne sais pas vous, mais, moi, il est évident qu'en découvrant cette nouvelle, je vais préparer un petit café pour les gendarmes en attendant qu'ils viennent me menotter. Ou alors, si je suis un peu dépressif, que je sais que je vais passer le reste de mon existence derrière les barreaux et qu'il se trouve que je vais sur mes 70 ans, franchement, une bonne dose de barbituriques et le tour est joué. Je rejoins Ghislaine Marchal dans l'au-delà. Et ainsi la justice aura gagné. On ne saura jamais, mais alors jamais, la vérité sur l'un des deux faits divers français les plus médiatisés de la fin du siècle dernier.

Il ne reste plus qu'à faire rebelote avec l'affaire Grégory. Surtout la prochaine fois, dites bien...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 5 mois

    Cette affaire sent le faisandé depuis le début, tellement simple de coincer l'arabe de service s'exprimant mal en français, sur un plateau pour les enquêteurs. J'ai toujours douté de la faute d'orthographe faite par la victime, adepte de mots croisés et de littérature.

  • axel84 il y a 5 mois

    Mlaure13, j'ai beaucoup de difficultés à te comprendre : "le futur assassin" pour des faits passés ? Et c'est pas parce qu'il affirme son innocence qu'il l'est. D'après mon expérience, les délinquants et surtout les criminelles nient toujours au début, puis avouent devant l'évidence, puis changent encore de versions

  • vmcfb il y a 5 mois

    Une nouvelle empreinte fut-elle génétique dans un lieu ne peut changer la donne. Chez moi, entre mes enfants, mes amis, le plombier et le facteur, la femme de ménage, et tous ceux enfin qui ont pu franchir ma porte, il y'a certainement de très nombreuses empreintes..

  • mlaure13 il y a 5 mois

    L’état d’âme du futur assassin nous importe peu au regard de celui qui clame son innocence depuis 1991… ;-(((

  • mlaure13 il y a 5 mois

    Erreur de casting...;-)

  • mlaure13 il y a 5 mois

    La Présidentielle "tortue piquet" ne voudrait-elle plus descendre de son royal piédestal piquet ???...:-