Offensive d'Israël sur Gaza : légitime défense ou agression ?

le
0
Un missile israélien vient de frapper un quartier de Rafah, au sud de la bande de Gaza, le 9 juillet 2014.
Un missile israélien vient de frapper un quartier de Rafah, au sud de la bande de Gaza, le 9 juillet 2014.

"Bordure protectrice" : tel est le nom de l'opération militaire d'envergure lancée cette semaine par Tsahal contre le Hamas. Depuis mardi minuit, plusieurs centaines d'attaques ont été lancées par l'aviation israélienne sur la bande de Gaza, faisant des dizaines de morts et des centaines de blessés côté palestinien. À en croire le général Moti Almoz, porte-parole de l'armée israélienne, ce sont avant tout des sites de lancement de roquettes, des maisons de chefs militaires du Hamas, des postes de commandement ainsi que de "nombreux tunnels" qui ont été détruits. Pourtant, les services d'urgence de l'enclave palestinienne déplorent également la mort d'un grand nombre de civils, bien que certains aient été prévenus par Tsahal de l'imminence de frappes."L'objectif est de frapper le Hamas et de réduire le nombre de roquettes tirées vers Israël", a expliqué d'emblée un porte-parole de Tsahal, alors qu'aucune victime n'est pour l'heure à signaler côté israélien. Pour l'État hébreu, l'opération "Bordure protectrice" a été déclenchée en réponse au lancement lundi soir vers le sud d'Israël d'une quarantaine de roquettes par les Brigades al-Qassam, bras armé du Hamas. "Il s'agit d'une agression claire du Hamas", assure Denis Charbit professeur de sciences politiques à l'université ouverte d'Israël. "Benyamin Netanyahou avait averti le mouvement islamique qu'il lancerait une opération d'envergure si le calme n'était pas respecté. Or,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant