Obama fête son départ, Trump peine à organiser son arrivée

le
1
Des habitués de la Maison-Blanche sont attendus pour le pot de départ de Barack Obama : Jay-Z et Beyoncé, qui avait chanté l'hymne américain lors de la seconde investiture du président démocrate.
Des habitués de la Maison-Blanche sont attendus pour le pot de départ de Barack Obama : Jay-Z et Beyoncé, qui avait chanté l'hymne américain lors de la seconde investiture du président démocrate.

Let's party tonight ! Comme un dernier pied de nez, Barack Obama risque d'humilier Donald Trump avant de lui céder son siège à la Maison-Blanche. On imagine déjà l'image : Barack Obama triomphant, entouré de tout le gratin du showbiz américain venu lui porter un toast, face à un Donald Trump délaissé de tous. C'est un peu ce qui risque de se produire si le président élu ne trouve pas de stars pour chanter lors de son investiture, le 20 janvier prochain. Au contraire, la soirée d'adieux des Obama prévue ce vendredi 6 janvier promet d'être gandiose, avec une liste d'invités qui ne cesse de s'allonger, selon le Washington Post.

Des habitués de la Maison-Blanche sont attendus pour le « pot de départ » de Barack Obama : Jay-Z et Beyoncé, qui avait chanté l'hymne américain lors de la seconde investiture du président démocrate, Stevie Wonder, l'animatrice Oprah Winfrey ou encore Chance the Rapper, l'un des premiers à avoir annoncé sa venue sur Twitter pour « dire adieu au plus grand président de l'histoire américaine ». Hollywood ne sera pas en reste, avec la présence très probable de Samuel L. Jackson, Bradley Cooper et des réalisateurs J. J. Abrams et George Lucas, entre autres.

Refus en série pour Donald Trump

Selon le Washington Post, les frais de cette soirée en grande pompe seront pris en charge par Barack et Michelle Obama, et pour que rien ne fuite sur les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair il y a 11 mois

    Le gratin du show business, tout est relatif pour beaucoup c'est de la fange ramassee dans le canivaux