Obama fait se tordre de rire les journalistes à Washington

le , mis à jour le
0
Obama a épinglé le Tout-Washington devant un parterre de journalistes, sans s'épargner lui-même.
Obama a épinglé le Tout-Washington devant un parterre de journalistes, sans s'épargner lui-même.

Le président Barack Obama s'est une nouvelle fois livré à un festival de bonnes blagues, sur lui-même, sur Hillary Clinton et sur ses adversaires politiques samedi soir, lors du traditionnel dîner devant la presse où le Tout-Washington se retrouve pour un événement mondain qui tient davantage du "stand-up" que de la harangue politique. Ce dîner annuel de l'Association des correspondants de la Maison-Blanche était organisé pour l'avant-dernière fois avant l'élection présidentielle de 2016. Bienvenue, a lancé Obama, bienvenue à ce dîner où Washington congratule Washington." Le ton était donné. Première "victime" : la prétendante à sa succession Hillary Clinton - battue par Obama lors des primaires démocrates de 2008. Le président a moqué - gentiment - le ton plutôt modeste qu'elle a voulu donner à sa campagne en se lançant à la rencontre des "Américains ordinaires" dans l'Iowa à bord d'un minibus. "Les temps sont durs aux États-Unis", a-t-il reconnu. J'ai une amie qui, il y a quelques semaines, gagnait des millions de dollars par an et qui vit maintenant dans un van dans l'Iowa." Le clip annonçant la candidature de l'ancienne secrétaire d'État avait surpris aussi par sa modestie : quasi invisible, Hillary s'effaçait devant des Américains lambda, une manière de s'adresser aux classes moyennes, clé de l'élection, mais aussi de s'effacer alors qu'elle truste la vie politique américaine depuis trente ans. LIRE aussi notre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant