Obama et Poutine à Ouistreham : esquive, sourires et sous-entendus

le
0
Sur l'écran géant lors des cérémonies de commémoration à Ouistreham apparaissent Poutine, mâchoires serrées, et Obama, tout sourire.
Sur l'écran géant lors des cérémonies de commémoration à Ouistreham apparaissent Poutine, mâchoires serrées, et Obama, tout sourire.

Il aura fallu un jeu de caméras pour qu'un sourire vienne enfin sur les lèvres de Vladimir Poutine : l'affichage en public et sur écran géant de sa sombre mine à côté du visage radieux de Barack Obama. La scène se passe sur la plage Riva Bella d'Ouistreham, où est organisée la commémoration internationale du D Day. Des dix-neuf chefs d'État et de gouvernement conviés, le président russe est l'un des plus observés. Après deux mois de crise ukrainienne et de froid diplomatique, il a soupé jeudi avec François Hollande à Paris, puis a rencontré Angela Merkel à Deauville. Mais aucun tête-à-tête officiel n'était prévu avec son homologue américain - pas plus qu'avec Petro Porochenko, président élu de l'Ukraine qui doit être investi samedi. Pis, Moscou et Washington ont continué, ces derniers jours, de croiser le fer.

Pour le déjeuner d'État organisé vendredi à Bénouville, Poutine et Obama avaient donc été soigneusement éloignés l'un de l'autre. Ils se sont certes entretenus en marge du repas - une "conversation informelle", s'est empressé de souligner Ben Rhodes, conseiller adjoint à la sécurité nationale du président américain. Vladimir Poutine a également échangé quelques mots avec Petro Porochenko. Mais le froid persiste. Vers 15 heures, alors que les invités de la cérémonie internationale à Ouistreham descendent, un à un, le tapis rouge qui les conduit à la tribune officielle et saluent la rangée des vétérans qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant