Nucléaire iranien - Laurent Fabius : "Nous avons besoin de davantage de temps"

le
1
Laurent Fabius, s'exprimant devant le palais Coburg, un luxueux palace surplombant Vienne, où se sont déroulés d'intenses pourparlers à huis clos.
Laurent Fabius, s'exprimant devant le palais Coburg, un luxueux palace surplombant Vienne, où se sont déroulés d'intenses pourparlers à huis clos.

Arrivé dimanche soir à Vienne pour la dernière ligne droite des négociations sur le nucléaire iranien, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a confirmé lundi après-midi la décision des grandes puissances et de l'Iran de poursuivre les négociations jusqu'au 30 juin 2015. "Nous avons décidé une prolongation des négociations pour chercher un accord crédible", a déclaré le chef de la diplomatie française devant le palais Coburg, un luxueux palace surplombant Vienne, où se sont déroulés sept jours durant d'intenses pourparlers à huis clos.

"Un examen technique très, très précis"

Si son homologue britannique Philip Hammond a décrit les contours des nouvelles négociations à venir, le ministre français a, lui, révélé que de nouvelles idées avaient été émises cette semaine à Vienne. "Elles demandent évidemment un examen technique très, très précis, car ce sont des questions complexes, et donc, nous avons besoin de davantage de temps pour examiner tout cela", a-t-il expliqué, sans plus entrer dans les détails.

Un an après sa sortie remarquée de Genève, où il avait publiquement dénoncé un "marché de dupes" entre négociateurs américains et iraniens, Laurent Fabius s'est cette fois montré plus accommodant : "En ce qui concerne la France, l'objectif reste le même : essayer, si possible, de trouver un accord qui aille dans le sens de la sécurité et de la paix", a-t-il souligné.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le lundi 24 nov 2014 à 17:12

    Ben voyons, ça va durer encore longtemps. Et pendant ce temps, ils continuent.