Nouvelles menaces contre des lycées parisiens

le
0

PARIS (Reuters) - Les élèves de cinq lycées parisiens ont été mis à l'abri jeudi à la suite de menaces, deux jours après une alerte à la bombe dans six établissements de la capitale, a annoncé l'académie de Paris.

"Suite à des menaces, les élèves des lycées Charlemagne, Condorcet, Hélène Boucher, Louis-Le-Grand et Victor Hugo sont mis à l'abri, selon les consignes de sécurité prévues par chaque établissement", peut-on lire dans un communiqué. "La police sécurise les lieux".

"Il s'agit de menaces téléphoniques mais pas d'alertes à la bombe", a-t-on précisé au rectorat.

Mardi, les forces de l'ordre étaient intervenues dans six établissements, parmi lesquels les lycées Henri IV et Louis-le-Grand, pour procéder à des vérifications à la suite d'alertes à la bombe.

La France est en état d'alerte depuis les attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et un supermarché casher et ceux de novembre dernier contre le Bataclan, des cafés et bars de l'est parisien et le stade de France.

(Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant