Nouvelles gardes à vue après les incidents de décembre à Ajaccio

le
0
TROIS PERSONNES EN GARDE À VUE APRÈS LES INCIDENTS D'AJACCIO
TROIS PERSONNES EN GARDE À VUE APRÈS LES INCIDENTS D'AJACCIO

AJACCIO (Reuters) - Trois personnes ont été placées en garde à vue mercredi dans l'enquête sur les incidents de la nuit de Noël à Ajaccio, où des pompiers intervenant sur un feu de poubelle avaient été agressés par un groupe de jeunes.

"Depuis ce matin, trois membres d'une même famille ont été placés en garde à vue au commissariat", a déclaré le procureur d'Ajaccio, Eric Bouillard, indiquant qu'ils "pourraient être déférés jeudi ou vendredi devant un magistrat".

L'enquête sur ces incidents survenus dans le quartier sensible des Jardins de l'empereur dans la préfecture de Corse-du-Sud a déjà donné lieu à sept mises en examen pour violences ou dégradations.

Trois ont été placés en détention provisoire.

La police a procédé dans le cadre de son enquête à quatre vagues d'interpellations depuis le début de l'année dans le centre d'Ajaccio.

"Il y a des éléments d'enquête et des auditions qui situent physiquement certains mis en cause sur l'agression, mais il reste aussi à comprendre comment celle-ci a été préméditée et préparée pour savoir qui a donné les ordres instrumentalisant les plus jeunes", a dit le procureur au cours d'un point de presse.

A la suite de ces incidents, des manifestations de soutien aux pompiers avaient été suivies de débordements contre la communauté maghrébine dans certains quartiers d'Ajaccio.

La justice n'a pas encore identifié les auteurs du saccage d'une salle de prière située non loin des Jardins de l'Empereur.

(Service France, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant