Nouvelles arrestations en Suisse dans l'enquête sur la FIFA

le
0
ARRESTATIONS À ZURICH DANS L'ENQUÊTE SUR LA FIFA
ARRESTATIONS À ZURICH DANS L'ENQUÊTE SUR LA FIFA

ZURICH/NEW YORK (Reuters) - Les autorités suisses ont procédé à de nouvelles arrestations, dont certaines ont été effectuées avant l'aube dans un hôtel à Zurich, dans le cadre de l'enquête pour corruption présumée au sein de la Fédération internationale de football (FIFA), rapporte le New York Times.

Le président de la Concacaf (Confédération de football d'Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes), le Hondurien Alfredo Hawit, figure au nombre des personnes arrêtées, ajoute le New York Times.

La police de Zurich s'est contentée de dire qu'elle prenait des mesures jeudi dans le cadre de cette enquête au nom de l'Office fédéral de la justice, lequel n'a pu être joint dans l'immédiat.

La FIFA a dit être au courant des dernières arrestations en date et ne pas avoir de plus ample réaction à ces événements.

Les forces de l'ordre ont ciblé des responsables actuels et passés de la FIFA pour des soupçons de racket, de blanchiment d'argent et de fraude, selon le New York Times.

Plus d'une dizaine de personnes devraient être inculpées, parmi lesquelles ne figure pas Sepp Blatter, le président de la FIFA, poursuit le journal. En revanche, le Paraguayen Juan Angel Napout, président de la CSF (Conférération sud-américaine de football), est quant à lui au nombre des inculpés, indique le New York Times.

(Michael Shields et Joshua Franklin, avec Ankush Sharma à Bangalore; Bertrand Boucey et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant