Nouvelle hausse du taux de pauvreté

le
6
LE TAUX DE PAUVRETÉ DE NOUVEAU EN HAUSSE
LE TAUX DE PAUVRETÉ DE NOUVEAU EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - Le nombre de Français vivant sous le seuil de pauvreté, qui se situe à 60% du niveau de vie médian, a poursuivi sa hausse en 2015 en France pour toucher 14,3% de la population, soit 0,2 point que plus qu'en 2014, selon une estimation préliminaire publiée lundi par l'Insee.

Il avait déjà progressé de 0,1 point en 2014 après deux années de baisse. S'il reste inférieur de 0,4 point à son plus haut touché en 2011, il se situe néanmoins un point au dessus de son niveau d'avant-crise.

Selon l'Insee, la hausse du taux de pauvreté en 2015 proviendrait principalement de l’augmentation du nombre de chômeurs vivant au-dessous du seuil de pauvreté, elle-même liée à celle du nombre de chômeurs de longue ou très longue durée.

L'institut indique d'autre part que la hausse des inégalités, qui a repris en 2014 après deux années de baisse, s'est également poursuivie en 2015.

Toujours selon les premières estimations, le coefficient de Gini, qui mesure le degré d'inégalité sur une échelle de zéro à un, augmenterait légèrement, de 0,003 point à 0,296. Mais le rapport entre le niveau de vie des dix pour cent les plus aisés et des dix pour cent les plus modestes resterait stable à 3,5.

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius il y a 11 mois

    En fixant à 60% du revenu médian ce qu'on appelle le taux de pauvreté on mesure en fait un indicateur d'inégalité de répartition des revenus. Ainsi si on double tous les revenus, il y aura toujours autant de pauvres. Un peu bizarre comme mesure de la pauvreté. Par contre si on divise par 2 les revenus supérieurs au revenu médian , on aura mathématiquement une forte baisse de la pauvreté. Conclusion : pour faire baisser la pauvreté rien ne sert d'augmenter les revenus, il faut taxer les riches.

  • rodde12 il y a 11 mois

    Balance commerciale au 36° dessous, emprunts pour le financement ordinaire de l'état, train de vie immodeste de l'appareil administratif, secteur privé surimposé, inégalité flagrante public privé, et il faudrait s'étonner. bizarrement ce n'est pas les réfugiés politiques qui ont grossi le flot de misère; C'est la gestion distributive du gouvernement qui démoralise la population active. Pourquoi travailler et entreprendre? pour se faire confisquer les gains?

  • lorant21 il y a 11 mois

    la lutte contre le chômage est une priorité. Après avoir essayé les méthodes de gauche pendant 30 ans (on emprunte, on donne de l'argent et on importe des produits chinois!) va-t-on essayer autre chose: redonner de la compétitivité à nos entreprises!

  • a.lauver il y a 11 mois

    Tant qu'on importera des pauvres en fermant les yeux, il n'y aucune raison que le taux baisse !

  • DS76 il y a 11 mois

    Encore une promesse non tenue, et en plus il a osé dire qu'il ferait tout pour lutter contre la pauvreté.... Pauvreté et chômage sont les deux mamelles de pépère!!!!

  • j.tavern il y a 11 mois

    Depuis 2012 qu'a fait François Hollande pour les "s alauds de sans dents"? Réponse il s'en contre fout. Minable pour des socialistes gôche caviar en réalité dans les gouvernements de FH.