Non, 272 millions de comptes e-mail n'ont pas été piratés

le
0
Non, un hacker russe n'a pas piraté des millions de comptes. 
Non, un hacker russe n'a pas piraté des millions de comptes. 

Plus de 250 millions de comptes mail piratés ! L'annonce avait fait beaucoup de bruit sur la Toile le 5 mai dernier. Une faille majeure aurait été détectée par l'entreprise américaine Hold Security, spécialisée dans la protection de données. Cela constituait la plus importante cyberattaque depuis deux ans, expliquait même l'agence Reuters. En cause, un hacker russe qui se serait vanté sur un forum d'avoir réussi à récupérer des millions de données (mots de passe, comptes mails?) et se disait prêt à les divulguer à toute personne qui « serait gentille avec lui ». Une information estimée « plausible » qui circulait depuis quelque temps sur Internet.

LIRE AUSSI. Cybercriminalité : « Le système peut tomber comme un jeu de cartes »

Un collectionneur plutôt qu'un hacker

Sauf que, comme le souligne le site 01net, ce « hacker » était en réalité un collectionneur, qui a récolté des millions de données piratées issues de précédentes failles. Sur les 272 millions de données initialement annoncées, et après élimination des doublons, 42 millions n'avaient jamais été repérées. Selon un communiqué d'un fournisseur de messagerie russe, dont 52 millions de comptes figuraient sur cette base de données prétendument piratée, 99,9 % des données s'avéreraient être invalides. Au total, et même si la plupart des informations semblent inexploitables, ce...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant