NKM, la femme qui gare des chars d'assaut dans le désert

le
0
NKM dans une porcherie à la Chapelle Caro dans le Morbihan le 28 janvier.
NKM dans une porcherie à la Chapelle Caro dans le Morbihan le 28 janvier.

Dans Le Point cette semaine, notre cons?ur Émilie Lanez relate sa folle journée avec Nathalie Kosciusko-Morizet et les tribulations d'icelle, dans sa voiture, en prise avec la maréchaussée et l'étroitesse des places de parking en région parisienne. Un portrait en mouvement qui croque la « frondeuse » des Républicains, celle qui a défié frontalement Nicolas Sarkozy en contestant la stratégie électorale du « ni-ni » face au FN, et qui, tout au long de ce trajet en voiture, flingue à tout-va ses concurrents dans la primaire de la droite.

LIRE l'article d'Émilie Lanez : NKM, l'effrontée vous salue bien (abonnés)

En effet, dans le rôle de l'opposante en chef au leader des Républicains, « l'effrontée » NKM, ne se reconnaît aucun challenger sérieux : sur ce créneau, elle est la meilleure. C'est cette histoire de créneau qui a attiré l'attention de Charline Vanhoenacker un peu avant 8 heures ce matin. Au détour de l'article, on apprend donc de la bouche de cette polytechnicienne qu'est NKM qu'à « Djibout » naguère, elle « garait des chars dans le désert ».

« On passera sur l'utilité de faire un créneau dans le désert, mais on notera que question traversée [du désert, NDLR], elle a l'air entraînée », s'amuse Charline Vanhoenacker.

Autre...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant