NKM, la candidate "surprise"

le
0
Après un travail intense cet été et une mobilisation extraordinaire ces derniers jours, la barre a été franchie cette semaine dans les trois catégories, a précisé NKM. .
Après un travail intense cet été et une mobilisation extraordinaire ces derniers jours, la barre a été franchie cette semaine dans les trois catégories, a précisé NKM. .

Une fois n'est pas coutume, elle a rendu hommage à ceux qui l'ont aidée. Celle que l'on décrit souvent comme « très perso » a tenu à remercier Alain Juppé et même Valérie Pécresse. Après un vrai-faux suspense qui a duré tout l'été, Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé, jeudi soir, sur France 2, qu'elle avait obtenu ses parrainages pour se présenter à la primaire des Républicains.

« Qu'est-ce qu'on aurait dit s'il n'y avait pas eu de femme !, s'exclame l'organisateur en chef de la primaire Thierry Solère. Et de préciser que la probable candidature de NKM ne sera validée que le 21 septembre par la haute autorité.

Le maire de Bordeaux a en effet donné un sacré coup de pouce, mi août, à l'ex-porte-parole de la campagne de 2012 de Sarkozy, en encourageant « vivement » ses amis à la parrainer. Nicolas Sarkozy, lui-même, a compris sur le tard qu'il valait mieux adopter une posture rassembleuse et aurait fait passer le message à ses troupes. Pourtant, on retrouve peu de sarkozystes parmi les parlementaires qui la soutiennent (hormis la députée féministe Nicole Ameline).

« Candidature-béquille »

Il faut dire que NKM, qui manie à merveille l'art du story-telling, n'a pas ménagé ses efforts. Cet été, on l'a suivie sur les plages de l'Atlantique dans sa chasse aux parrainages. Plus discrètement, en mai et juin, elle a passé beaucoup...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant