NKM et Wauquiez, cadres de l'UMP, sur la sellette aux Républicains ?

le
0
Nathalie Kosciusko-Morizet et Laurent Wauquiez, le 8 avril.
Nathalie Kosciusko-Morizet et Laurent Wauquiez, le 8 avril.

Laurent Wauquiez et Nathalie Kosciusko-Morizet, cadres de l'UMP, seront-ils aussi des cadres des Républicains ? Rien n'est moins sûr, selon des informations du

Parisien. Alors que la mue du parti se concrétise aujourd'hui lors du congrès fondateur des Républicains, le quotidien fait état de "rumeurs sur un remaniement à la tête du parti dans les prochains jours". La numéro 2 et le numéro 3 de feu l'UMP seraient sur la sellette, pour des raisons très différentes.

Pour NKM, alors que les tensions s'accumulent depuis des mois avec Nicolas Sarkozy sur la ligne de conduite à tenir face au Front national ou la question de l'islam, la séparation pourrait se faire à l'amiable. L'ex-candidate à la mairie de Paris réclame en effet "des garanties sur sa liberté de parole", selon Le Parisien. Sinon, elle s'en ira.

Woerth et Chatel ?

Et Laurent Wauquiez pourrait faire les frais, par ricochet, de cet éventuel départ, selon un proche de l'ex-président cité par le quotidien : "Sarkozy ne peut pas se séparer de l'un et garder l'autre. Et il a peur du manque de loyauté de Wauquiez..."

Et comme les choses vont vite, les noms d'Éric Woerth, à peine relaxé dans l'affaire Bettencourt, et de Luc Chatel circuleraient pour s'installer aux places potentiellement vacantes.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant