Nigeria : les otages oubliés de Boko Haram

le
0

Il y a six mois, plus de 200 lycéennes ont été kidnappées au nord-est du Nigeria par le groupe islamiste armé Boko Haram. Une campagne internationale avait été lancée pour demander la libération des jeunes filles. Six mois plus tard les inquiétudes persistent, mais la mobilisation s'est affaiblie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant