Niger : Pas de remise en liberté provisoire pour l'opposant Hama Amadou

le
0

La Cour d'appel de Niamey a rejeté ce lundi la demande de liberté provisoire de Hama Amadou. L'opposant et candidat à la présidentielle du 21 février, est écroué depuis deux mois pour son implication présumée dans une affaire de trafic de bébés. Sa candidature a été validée ce week-end.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant