Nicolas Sarkozy : tout, et son contraire !

le
0
Nicolas Sarkozy.
Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy bat la campagne pour être élu président de l'UMP lors des scrutins des 30 novembre et 6 décembre prochains. Les sondages les plus fiables (réalisés auprès des sympathisants) lui pronostiquent une victoire tranquille dès le premier tour, avec au moins 60 % des voix ! Au PS, à Europe Écologie-Les Verts, à l'UMP il y a deux ans, à l'UDI cette semaine, ces élections internes ont donné lieu à des batailles rangées et fait émerger un chef de parti petitement élu au terme d'un second tour serré. Là, les Champs-Élysées sont promis à l'ancien président. Du coup, on le met en scène dans des enquêtes d'opinion qui l'opposeraient à Alain Juppé pour des primaires prévues en 2016 ! Et pourquoi ne pas sonder les intentions de vote des Suisse pour 2022 ? Rappelons qu'un sondage est une photographie de l'opinion à un instant "T". Pas un film de science-fiction au casting évolutif et au scénario tenant en deux lignes !Pendant les cinq années de sa présidence, on soulignait les relations qu'il avait nouées avec Angela Merkel. Certains trouvaient que le couple Merkozy en faisait trop, et les opinions publiques reprochaient à chacun de ses leaders sa trop grande mansuétude à l'égard de son partenaire. Mais le résultat fut là : l'Europe n'a avancé diplomatiquement, ne s'est fait respecter et n'a échappé au désastre financier qu'avec l'opiniâtreté d'Angela et Nicolas, dont la complicité crevait les yeux. Deux ans plus tard - et deux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant