Nicolas Sarkozy prône un "contre-choc fiscal"

le
12
SELON NICOLAS SARKOZY, L'ÉCONOMIE FRANÇAISE A BESOIN D'UN "CONTRE-CHOC FISCAL"
SELON NICOLAS SARKOZY, L'ÉCONOMIE FRANÇAISE A BESOIN D'UN "CONTRE-CHOC FISCAL"

PARIS (Reuters) - L'économie française a besoin d'"un contre-choc fiscal" d'au moins 20 à 30 milliards d'euros pour permettre notamment aux entreprises, "en situation de danger absolu", d'embaucher, a déclaré mercredi Nicolas Sarkozy.

Invité d'Europe 1, l'ancien chef de l'Etat a précisé en outre sa proposition d'une dégressivité de l'assurance chômage "à partir d'un an".

"Depuis bientôt quatre ans, la France a subi un choc fiscal sans précédent qui désespère les ménages, pas simplement les plus aidés, les ménages tout court y compris les retraités modestes, et met nos entreprises en situation de danger absolu", a dit le prédécesseur de François Hollande.

"Le choix d'un contre-choc fiscal, je veux dire de baisse des impôts, il n'y a pas d'alternative", a-t-il poursuivi, chiffrant cette mesure "au minimum entre 20 et 30 milliards d'euros".

Nicolas Sarkozy a notamment insisté sur la réduction du "poids des charges sur les emplois existants" et la réforme de la fiscalité sur le patrimoine et l'épargne.

Il s'est prononcé pour le rétablissement de l'universalité des allocations familiales, désormais modulées en fonction des revenus des ménages.

"Je suis pour l'universalité des allocations familiales parce qu'elles sont payées par des cotisations qui elles-mêmes sont déplafonnées", a-t-il déclaré, dénonçant une "démolition de la politique familiale".

Face à la hausse du chômage, "tout doit être fait pour encourager ceux qui n'ont pas d'emploi à reprendre un emploi", a réaffirmé le président des Républicains.

"Tout le montre (...), une certaine dégressivité, qui ne doit pas être trop rapide, au bout d'un an notamment, permet d'encourager à la reprise d'un emploi ou d'une formation", a-t-il expliqué.

"La reprise d'une certaine dégressivité à partir d'un an est absolument incontournable", a souligné Nicolas Sarkozy.

(Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stochast le mercredi 2 déc 2015 à 12:27

    Dans l'absolu, baisser les impôts de 20 à 30 milliards d'euros c'est possible MAIS au préalable, il faut trouver 20 à 30 milliards d'euros D'ECONOMIES. Ce dont Sarko est incapable.

  • M8664945 le mercredi 2 déc 2015 à 12:02

    qui peut prendre cet homme au sérieux ? une baisse d'impot de 20 a 30 milliards, comme nous sommes tenu par le pacte de stabilité europeen, ce n'est pas possible. il ment et il le sais.

  • M8664945 le mercredi 2 déc 2015 à 12:01

    de plus lors de cet interview il a dit " Je n’ai pas fait de meeting secret, les dépenses ne se sont pas envolées. Il n’y a pas eu de débordement des coûts." qui peut prendre cet homme au sérieux ?

  • stochast le mercredi 2 déc 2015 à 10:40

    Comme un petit malin a fait effacer ma réponse à Gedovius JE LA REECRIS : n'importe quelle ménagère sait que si on dépense l'argent qu'on n'a pas, il faut rembourser un jour. Incontestablement, celui qui a failli ruiner la France et SON PROPRE PARTI en prime ne le sait pas, et il est donc dangereux pour le pays !

  • schrett le mercredi 2 déc 2015 à 10:25

    Encore un formule à l'emporte pièce dont il a le secret. C'est le meilleur allié de Hollande qui serait sur d'être réélu en cas de duel avec ce gui.gnol.

  • stochast le mercredi 2 déc 2015 à 10:16

    Et je suis désolé de le dire à la face de ceux qui pensent que la dette accumulée pendant les dix années où la Droite a vidé les caisses (car la dette a gonflé depuis que Jospin a quitté le pouvoir) a subitement disparu quand Hollande est arrivé à l'Elysée : ceci est le MONDE REEL, pas celui des Bisounours !

  • anto14 le mercredi 2 déc 2015 à 10:15

    Sarkozy comme Hollande sont discrédités...

  • gedovius le mercredi 2 déc 2015 à 10:00

    Stochast : pur produit du socialo-front de gauche, incapable de comprendre qui est responsable de la gabegie actuelle , borné et sûrement incompétent en toute matière !

  • stochast le mercredi 2 déc 2015 à 09:55

    Cet incompétent total nous a déjà servi sa solution miracle consistant à faire vivre tout le pays à crédit. Et vous savez quoi ? CA NE MARCHE PAS DU TOUT ! Il a à moitié ruiné la France et il aurait réussi à 100 % s'il 'avait eu le temps d'importer les subprimes en France ! Si on redonne le pouvoir au valet du Qatar, le problème ne sera plus le chômage en France, ce sera de trouver UN NOUVEAU PAYS car le nôtre sera EN RUINES !

  • dupon666 le mercredi 2 déc 2015 à 09:53

    avec Mr Sitram,demain on rase gratis

Partenaires Taux