Nicolas Sarkozy privé de ses indemnités d'ex-président pendant deux ans

le
3
Nicolas Sarkozy a dû attendre avril 2014, soit près de deux ans, pour toucher son indemnité versée par l'État, d'un montant d'environ 6 000 euros par mois.
Nicolas Sarkozy a dû attendre avril 2014, soit près de deux ans, pour toucher son indemnité versée par l'État, d'un montant d'environ 6 000 euros par mois.

En tant qu'ancien chef de l'État, Nicolas Sarkozy, « sixième président de la Ve République », comme il se présente sur sa biographie Twitter, a droit, comme ses prédécesseurs, à une allocation mensuelle fixée par la loi. Mais selon le pure-player Mediapart, l'actuel président du parti Les Républicains a dû attendre avril 2014, soit près de deux ans, pour toucher son indemnité versée par l'État, d'un montant d'environ 6 000 euros par mois.

« Lenteurs administratives »

« Ce retard a été dû à des lenteurs administratives », explique le directeur des services administratifs et financiers du Premier ministre dans les colonnes de Mediapart. En avril 2014, la somme de 6 000 euros ainsi que les arriérés dus à Nicolas Sarkozy lui ont finalement été versés. « Je précise que l'administration a procédé de sa propre initiative à la mise en paiement des sommes dues », précise encore Matignon au média.

Nicolas Sarkozy n'aurait pas réclamé cette indemnité pendant deux années. Pendant ce laps de temps, il avait d'autres sources de revenus, en tant qu'avocat, conférencier, et membre du Conseil constitutionnel, notamment.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 6 mois

    La question n'est pas de savoir s'il en a ou pas besoin, la question est que l'administration est un vrai scandale vivant. Deux ans pour liquider une pension.....c'est inadmissible comme la CRAM pour les autres qui souvent met un an et plus.

  • brenot il y a 6 mois

    Y-a-t-il eu des lenteurs administratives pour payer Hollande pendant 2 ans?

  • M7166371 il y a 6 mois

    Avoir eu l'honneur de présider la France , cela justifie de recevoir une indemnité ?