Nicolas Sarkozy pour la vie

le
0
Nicolas Sarkozy dans son bureau de la rue de Miromesnil à Paris.
Nicolas Sarkozy dans son bureau de la rue de Miromesnil à Paris.

De l'écriture comme d'une arme. « L'écrit reste », a coutume de clamer Nicolas Sarkozy. Son élément, pourtant, a toujours été la télévision, mais la télévision n'imprime pas. Alors, l'ancien président écrit pour que cela « engage ». Son rapport au stylo n'est jamais évident. Il le pousse quand, au pouvoir, il s'agit pour lui de corriger des discours, de signer des documents, d'écrire des notes ou, par moments, de noircir des livres d'or. L'auteur de La France pour la vie (Plon) est davantage lecteur qu'écrivain. Il n'est pas Mitterrand ou Chirac, qui aimaient à coucher sur papier des réflexions sur la vie, la mort, l'humanité, la France? Sarkozy est un écrivain du désert, qui prend la plume dans un élan singulier. À la manière de ces gens qui se tournent vers Dieu et découvrent son existence uniquement quand ils vont mal, l'ancien président redécouvre les vertus de l'écriture quand les situations sont pour lui critiques.

Lire aussi

La France pour la vie, le nouveau livre de Sarkozy

La France pour la vie répond au même besoin intérieur et stratégique que Libre, la droite au coeur, un livre écrit en 2001, après une traversée du désert. D'abord banni des siens après avoir trahi Chirac pour Balladur, puis victime d'un camouflet aux européennes de 1999, l'avocat et maire...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant