Nice : la grande faillite de la sécurisation

le
3
Le camion meurtrier qui a fauché 84 vies dans la nuit du 14 juillet à Nice.
Le camion meurtrier qui a fauché 84 vies dans la nuit du 14 juillet à Nice.

Il suffit de tendre l'oreille sur cette promenade des Anglais meurtrie, et rouverte depuis quelques heures, pour saisir les interrogations. Au centre des conversations des badauds, la sécurité du 14 Juillet. Il faut dire que, très vite après les dramatiques faits, Christian Estrosi ? qui n'est plus maire de Nice depuis plusieurs semaines ? a accusé l'État de ne pas avoir mis à disposition suffisamment d'hommes ce soir-là. Réponse du gouvernement à quelques mots près : il n'en est rien, le feu d'artifice n'avait qu'à être annulé si les moyens étaient jugés insuffisants. Dimanche 17 juillet, il s'est même fendu d'un communiqué-coup de griffe pour contrecarrer les accusations portées, cette fois-ci, par Nicolas Sarkozy : « Nous avons recréé 9 000 emplois de policier et de gendarme sur l'ensemble du quinquennat. »

Loin de ces querelles politiques, nous avons voulu connaître les éléments-cadres du dispositif mis en place pour le 14 Juillet à Nice, où la promenade des Anglais était en partie bouclée comme tout, comme le quai des États-Unis, le port et autres petites rues, soit près de dix kilomètres. Nous pensions que cela relèverait de la simple formalité, du basique exercice journalistique. Nous avons été rattrapés par le jeu politique. Demander aux uns et aux autres ? à la mairie ou aux services de l'État ? s'est révélé une quête vaine. Avec des responsables refusant de répondre (« Toutes vos questions me...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 6 mois

    Commémoration !!!! que de moyens déployés(service d'ordre impressionnant, avions , déplacement en nombre des élus) pour ces commémorations certes indispensables mais ses énormes moyens seraient mieux employés pour éviter les commémorations .Être élu c'est être efficaces avec les moyens mis à disposition.

  • ANOSRA il y a 6 mois

    La France était prévenue depuis longtemps du mode opératoire avec véhicule ! Ne pas anticiper avec barrières doubles sur toute la largeur d'accès, promenade piétonne incluse relève du manque d'anticipation sur ce type d'événement puisque l'auteur était indétectable! On monte d'un cran la sécurité avec tjrs un temps de retard!

  • M7166371 il y a 6 mois

    bravo , les seuls à avoir le courage d'évoquer cette rétention d'information, pourtant évidente depuis le début !