New-York : face aux loyers élevés, 80.000 logements sociaux

le
2

VIDÉO - Le maire de la ville a l’ambition de faire construire 240.000 nouveaux logements, dont 80.000 logements sociaux... Et ce, d’ici à 2024.

Dans une ville aux loyers exorbitants, le maire de New York Bill de Blasio a affirmé mardi qu’il voulait que 240.000 nouveaux logements soient construits dans les dix prochaines années, dont 80.000 logements sociaux. «Rien n’exprime mieux les inégalités à New York (...) que l’explosion des prix des logements», a déclaré le maire dans son discours annuel sur l’état de la ville.

À titre d’exemple: dans le quartier huppé de Manhattan, un appartement de deux chambres dans un immeuble avec gardien coûte de 5.000 à 12.000 dollars par mois, selon le site spécialisé New York habitat. Les plus chers se louent des centaines de milliers de dollars par mois. Bill de Blasio a souligné que 56% des New-Yorkais étant locataires dépensaient plus de 30% de leurs revenus pour se loger, soit 10 points de pourcentage de plus qu’il y a dix ans.

Construction de 80.000 logements sociaux d’ici 2024

D’où la nécessité, selon lui, de construire davantage de logements sociaux: il a rappelé mardi que son administration s’était engagée à construire 80.000 logements de ce type d’ici 2024, soit deux fois plus en moyenne annuelle que durant ces 25 dernières années! Et il a ajouté qu’elle avait aussi prévu de réhabiliter 120.000 logements sociaux. La mairie de New York, a-t-il ajouté, prévoit aussi la construction de 160.000 logements au cours du marché, prenant en compte le fait que la population de la plus grande ville américaine devrait atteindre 9 millions d’ici 2040.

Pour la première fois dans l’histoire de la ville, les nouveaux plans d’urbanisme dans les grands secteurs en cours de réhabilitation exigeront des promoteurs l’inclusion de logements sociaux, pour diversifier l’habitat. «Ce n’est pas une option, mais une pré-condition», a-t-il dit. Le maire a aussi insisté sur la nécessité de voir ces nouveaux secteurs résidentiels dotés d’un bon accès aux transports, et annoncé un nouveau système de ferries d’ici 2017.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • BBirungi le mercredi 4 fév 2015 à 12:09

    "d’ici à 2024" : je n'ose même pas imaginer l'état de la "société" d'ici là.

  • heimdal le mercredi 4 fév 2015 à 11:54

    On appelle ça la loi du marché .Les logements sociaux sont une réponse quand ils ne peuvent qu'être loués par un organisme public .A partir du moment ou ils peuvent être vendus à un prix inférieur au prix du marché ,c'est une aide indirecte qui fausse les règles .