Netflix ferme ses bureaux en France

le , mis à jour le
0
Netflix ferme ses bureaux en France, deux après son installation à Paris.
Netflix ferme ses bureaux en France, deux après son installation à Paris.

Netflix fait ses bagages ! Deux ans après s'être installée en France, la plateforme de vidéo à la demande quitte ses bureaux parisiens pour les transférer aux Pays-Bas, révèle le site de L'Express

. La raison ? Une fiscalité plus avantageuse.

Pourtant, selon le site d'information, l'entité hexagonale de Netflix n'aurait payé que 600 000 euros d'impôts en France depuis son installation. Et pour cause, l'entreprise américaine n'était pas soumise à la législation française et bénéficiait ainsi de conditions avantageuses.

Avec un siège européen au Luxembourg, puis aux Pays-Bas en 2015, Netflix évitait ainsi l'impôt français sur les sociétés. Autres exceptions : l'entreprise échappait au pourcentage minimum de 60 % de contenus européens et 40 % de contenus français dans son catalogue et ne devait pas s'assurer que 12 % de ses recettes viennent de visionnage de programmes français.

L'offre française encore disponible

Une situation jugée inacceptable par l'ancienne ministre de la Culture Fleur Pellerin, qui avait réclamé que Netflix soit soumis aux mêmes règles de concurrence que les autres services audiovisuels, deux semaines à peine après l'arrivée du géant américain rue de l'Université, à Paris.

Netflix participait tout de même au financement de la production audiovisuelle française en reversant 2 % de son chiffre d'affaires en France...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant