Népal : l'aide humanitaire commence à affluer dans les zones reculées

le
0

La région du Sinn Dou Pal Chòk est la plus violemment touchée au Népal, elle concentre à elle seule la moitié des dégâts enregistrés après le tremblement de terre. La situation est d'autant plus difficile que la zone est inaccessible par la route. Reportage dans cette région où tout ou presque manque.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant