Népal : "Il faudra des semaines pour réparer le réseau électrique"

le
0
Il faudra des semaines et non des jours pour rétablir le courant dans les zones touchées par le séisme.
Il faudra des semaines et non des jours pour rétablir le courant dans les zones touchées par le séisme.

Le réseau électrique népalais est atteint du syndrome du plat de spaghettis. "À chaque fois qu'ils remettent un câble, ils laissent l'ancien, et plus personne ne sait vraiment qui alimente quoi", commente Hervé Gouyet, président de l'association Électriciens sans frontières. Une équipe de bénévoles est sur place pour évaluer les dégâts. Et leur constat est beaucoup moins optimiste que celui de la Nepal Electricity Authority qui assurait, hier, que la fourniture d'électricité reviendrait à la normale dans quatre jours environ, après l'intervention d'experts indiens. "Beaucoup de lignes et de transformateurs ont été sévèrement endommagés. La seule solution pour réparer les infrastructures, c'est de reprendre le réseau à la source, et cela va prendre plusieurs semaines", insiste Hervé Gouyet.La moitié de la population n'est pas raccordéeÀ Katmandou, la production électrique est très largement inférieure à la demande, qui, ces dernières années, s'est sensiblement accrue avec l'augmentation de la population et du niveau de vie. "Les centrales existantes ne sont pas construites au pied d'importantes réserves d'eau, il n'y a pas de grands ouvrages de rétention comme en France, explique Henry Sigayret, Français résidant dans la capitale népalaise. L'usine de Kulekani est la seule à être alimentée par les eaux d'un grand barrage formant un vaste lac artificiel. Il n'y a pas des pluies tout au long de l'année, il n'y a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant