Ne nous fâchons pas #33 : vers un suicide collectif de la gauche ?

le
0
Les leaders de la gauche apparaissent très divisés.
Les leaders de la gauche apparaissent très divisés.

Pour ce 33e numéro de Ne nous fâchons pas, Michèle Cotta et Charles Consigny reviennent sur les divisions de la gauche à quelques jours des élections départementales. Alors que le PS est affaibli, les Verts sont divisés (entre les pro-gouvernement et les partisans d'une stratégie plus à gauche) et le Parti communiste pourrait perdre ses deux derniers départements (l'Allier et le Val-de-Marne). Dans certains cantons, les électeurs auront le choix entre... six listes de gauche ! Comment la gauche en est-elle arrivée là ? Nos deux débatteurs proposent leurs pistes de réflexion. Retrouvez également la revue de presse d'Hugo Domenach et l'analyse consacrée au drame qui a frappé mercredi la Tunisie, où vingt et une personnes, dont deux Français, ont perdu la vie.

REGARDEZ le coup de gueule de Michèle Cotta :

REGARDEZ l'analyse de Charles Consigny :

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant