Naufrages de migrants : une longue série de drames en Méditerranée

le , mis à jour le
0
La marine italienne vient à l'aide d'une embarcation transportant 80 migrants aux abords de Lampedusa.
La marine italienne vient à l'aide d'une embarcation transportant 80 migrants aux abords de Lampedusa.

Ce sera probablement la "pire hécatombe jamais vue en Méditerranée" selon l'agence des Nations unies. Un chalutier transportant des migrants a sombré dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 avril. Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) évoque 700 disparus. Le bilan officiel sera compliqué à établir, car nul ne sait exactement combien de personnes se trouvent à bord de ces embarcations vétustes. À l'heure actuelle, le bilan officiel fait état de 28 rescapés et de 24 morts, alors qu'un autre navire est annoncé en grande difficulté avec plus de 300 migrants à son bord. Depuis le début de l'année 2015, sans compter la catastrophe actuelle, près de 900 migrants ont déjà péri dans les eaux méditerranéennes. Selon le HCR, la mer Méditerranée est en 2014 "la route la plus mortelle du monde" avec 3 400 migrants morts en mer. L'année 2015 s'annonce plus meurtrière encore... De plus, au-delà des grandes catastrophes, de petites embarcations disparaissent presque quotidiennement.16 avril 2015Au large de l'Italie, une embarcation venant de Libye fait naufrage. Elle transportait 45 migrants, quatre seulement survivent : deux Nigérians, un Ghanéen et un Nigérien. Leur canot pneumatique s'est rapidement dégonflé pour sombrer près de la Sicile. Le naufrage a été repéré par un avion et un navire militaire italien s'est rendu sur place pour les sauver.12 avril 2015Près de 400 migrants venant de Libye auraient péri dimanche 12...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant