Mozambique : le coûteux scandale des dettes d'État cachées

le
0

Voilà quelques mois, le FMI prédisait au Mozambique une croissance de 25 % par an d'ici 10 ans grâce à ses réserves de gaz naturel pas encore exploitées. Des prévisions faites avant la révélation d'un gigantesque scandale des dettes cachées. L'État a contracté plus d'un milliard de dollars d'emprunts en toute opacité, sans en référer au Parlement. Désormais lâché par les instances financières internationales, le pays se trouve au bord du défaut de paiement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant