Moscovici : "La tribune de Sarkozy est un acte contre l'Europe"

le
1
L'ancien ministre de l'Économie et des Finances Pierre Moscovici réagit à la tribune de Nicolas Sarkozy sur l'Europe.
L'ancien ministre de l'Économie et des Finances Pierre Moscovici réagit à la tribune de Nicolas Sarkozy sur l'Europe.

Le Point.fr : Nicolas Sarkozy publie dans Le Point cette semaine une très longue tribune consacrée à l'Europe. Est-ce une initiative utile au débat ?

Pierre Moscovici : Cette tribune, sous le couvert d'une grande profession de foi européenne, tourne le dos à ce qu'est la construction européenne et ne répond pas aux exigences de l'Europe. Elle crée plus de désordre que de clarté. Elle jette sur l'Europe de la défiance, alors qu'il faut créer de la confiance. Nicolas Sarkozy n'offre pas de solution à la difficulté du moment, c'est-à-dire le déficit de croissance et d'emploi. Au contraire, si ses suggestions étaient appliquées, elles créeraient beaucoup de problèmes. Je pense à sa proposition de diviser par deux les compétences communautaires (la moitié devrait donc être assumée par les États nationaux, NDLR). C'est une formidable régression par rapport à l'esprit européen à un moment où, au contraire, nous avons plutôt besoin d'avancées dans l'intégration européenne. Ce n'est pas d'un affaiblissement des institutions communautaires dont nous avons besoin, mais d'une amélioration de leur rôle. Ce n'est pas de moins d'Europe dont nous avons besoin, c'est d'une meilleure Europe. Lire aussi Sarkozy : Nous devons refonder notre politique européenne".La création d'une grande zone économique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le jeudi 22 mai 2014 à 19:29

    il ferait mieux de se taire, il a montré ses compétences aux finances pour être virer!!