Mort de Mitterrand : Roland Dumas contredit Anne Pingeot

le
0
François Mitterrand est mort seul et n'a pas été euthanasié, affirme Roland Dumas dans une interview à la chaîne de télévision RTS.
François Mitterrand est mort seul et n'a pas été euthanasié, affirme Roland Dumas dans une interview à la chaîne de télévision RTS.

 

 

Dans une interview à la chaîne RTS, alors qu'il était interrogé sur l'éventuelle euthanasie de François Mitterrand, Roland Dumas, l'un de ses amis et compagnons de route les plus proches, a remis en cause la version donnée par Anne Pingeot dans un ouvrage paru récemment. Dans

François Mitterrand, portrait d'un ambigu

, la maîtresse de l'ancien président socialiste et mère de leur fille Mazarine, expliquait que François Mitterrand aurait été aidé à mourir dans la nuit du 7 au 8 janvier 1996. Selon elle, « dans la nuit, le docteur a dû lui donner une injection pour terminer les choses ».

« C'est lui qui a pris la décision »

Dans une interview à la RTS, Roland Dumas, l'un des grands protecteurs de la mémoire mitterrandienne, conteste cette version de la mort du président. Revenant sur les dernières heures de François Mitterrand, il admet en revanche que ce dernier aurait choisi d?accélérer sa mort, en demandant qu'il soit mis un terme aux soins qu'il recevait.

Alors qu'il lui est directement demandé : « La rumeur, qui revient régulièrement, d?une forme d?euthanasie de François Mitterrand est-elle justifiée d?après vous ? », Roland Dumas rétorque : « Non, pas du tout. C?est lui qui a pris la décision, qui a demandé à son médecin : Si on arrête tout, les transfusions, tout, j?en ai pour combien de temps ? Son...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant