Migrants : les approximations de Laurent Wauquiez

le
0
George Pau-Langevin, Éliane Wauquiez-Motte et Laurent Wauquiez au Chambon-sur-Lignon, le 3 juin 2013.
George Pau-Langevin, Éliane Wauquiez-Motte et Laurent Wauquiez au Chambon-sur-Lignon, le 3 juin 2013.

Le Chambon-sur-Lignon est très attaché à la tradition d'accueil du village reconnu comme « Justes parmi les Nations » pour avoir abrité de nombreux juifs durant la Seconde Guerre mondiale. La majorité du conseil municipal du village d'Auvergne s'est d'ailleurs prononcée en faveur de l'accueil des réfugiés. Pourtant, la maire du village a refusé de soumettre cet accueil des réfugiés au vote.

« Madame le maire a souhaité au final que le procès-verbal n'enregistre pas cet engagement [d'accueillir des migrants, NDLR] et ne le manifeste pas », a ainsi expliqué sur France 3 Hervé Routier, conseiller municipal de l'opposition. Petite précision : madame le maire n'est autre que Éliane Wauquiez, la mère de Laurent Wauquiez. Et le président de Les Républicains par intérim a lancé le 16 septembre une pétition pour s'opposer au projet de répartition des migrants de Calais, tout comme il s'est vivement opposé à l'accueil de réfugiés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, qu'il préside. Sa mère est donc d'accord pour accueillir des migrants, mais discrètement, pour ne pas porter préjudice à son fils.

LIRE aussi Migrants : la lettre au vitriol de Jacques Livchine à Laurent Wauquiez

« Qu'on laisse ma mère en dehors de ça »

Interrogé sur BFM TV, Laurent n'a pas souhaité s'étendre sur cette...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant