Migrants : ce barbelé espagnol qui emmure l'Europe

le
0
Des réfugiés attendant derrière les barbelés de Calais pour rejoindre le Royaume-Uni (illustration).
Des réfugiés attendant derrière les barbelés de Calais pour rejoindre le Royaume-Uni (illustration).

Malaga, la belle Andalouse, s'est toujours enorgueilli d'un certain art de vivre : Picasso y est né, son arène centenaire plonge dans les eaux chaudes de la Méditerranée et sa feria estivale est l'une des plus endiablées d'Espagne. Voilà pour le folklore. Car à quelques kilomètres de là, à Cartama, en prenant la route vers l'ouest, au milieu des citronniers et des champs d'agrumes, une étrange usine se détache dans ce décor agricole. Un complexe de 35 000 mètres carrés abrite le seul lieu de production de barbelés avec des rasoirs, dits « concertinas », (en « accordéon » en espagnol), qui emmure l'Europe contre l'arrivée de migrants.

C'est l'?uvre de l'entreprise European Security Fencing, nom anglophone choisi pour plaire à l'international, qui appartient en réalité au groupe espagnol Mora Salazar, spécialisé depuis quarante ans dans la sécurité des lieux publics, militaires, industriels et, depuis une dizaine d'années, des frontières du Vieux Continent. Son dernier fait d'armes : avoir fourni au gouvernement hongrois de Viktor Orban les 175 kilomètres de barbelés le long de la frontière serbe, lieu de passage obligé des réfugiés pour gagner le reste de l'Europe. Une nouvelle commande est en cours de négociation avec l'Autriche cette fois, pour se barricader contre l'afflux de migrants contraints de passer maintenant par la frontière slovène. Un contrat juteux est à la clé : potentiellement, plus de 330 kilomètres...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant